samibenabdallah.info The End

L’aventure du Blog de Sami Ben Abdallah s’arrête le 23 avril 2012. Sous son ancienne forme, ce Blog a été lancé en septembre 2008 et censuré depuis la Tunisie dés le 22 novembre 2008. Il n’est redevenu accessible en Tunisie que le 14 janvier 2011.

Depuis 2002, je participais régulièrement à la liste de diffusion politique Tunisnews, la seule liste politique sous Ben Ali et je m’activais contre le régime de Ben Ali. 10 ans après dont 8 ans d’auto-exil en France, j’ai décidé de tourner la page.

Le succès de mon Blog m’a valu, outre la jalousie des « petits », divers coups bas de la part d’individus comme Kamel Eltaief, Beji Caid Essebsi, Moncef Marzouki et d’autres personnages. Face à eux, j’ai tenu. Ce n’était pas facile de tenir face à autant d’adversaires. Mais,j’ai résisté.

En 10 ans, j’ai tout connu :j’ai vécu des sensations très fortes,j’ai fait  beaucoup d’amitiés et j’ai eu une grande expérience de la vie et de la politique. C’est cette dernière qui fait que je ne me fais plus d’illusions sur rien.

Après la fuite de Ben Ali le 14 janvier 2011 par exemple, j’ai observé des phénomènes amusants. Outre les retournements de vestes, des individus que je croisais et qui s’illustraient par leur démission ou opportunisme sous Ben Ali, se sont inventés des CVs de militants de la première heure. Des anciens collaborateurs de la police politique sont devenus des Chefs de partis et des analystes politiques. Des médiocres  se sont érigés en donneurs de leçons. 

Contre ces phénomènes, j’ai fini par être gagné par l’indifférence voir le mépris tout comme les campagnes de ragots à mon encontre:

à quoi bon  répondre à des chiens? A quoi bon  répondre à des incultes et lâches qui n’ont jamais rien compris à la politique? A quoi bon  répondre à des anciens indicateurs et policiers du régime  devenus des « résistants de la première heure »?

 C’est ce constat qui explique que je me suis souvent contenté de répondre à Kamel Eltaief,à Beji Caid Essebsi, à Moncef Marzouki et à d’autre plutôt qu’à leurs chiens. Car ces derniers ne sont pas mes équivalents….

Tant pis. J’ai décidé par conséquent de ne plus actualiser mon Blog et ma page facebook (sauf en cas d’imprévu relevant de la force majeure).

Le premier Tunisien à être censuré sur facebook

En février 2009, j’ai lancé ma première page facebook qui a été vite censurée aussi dés juin 2009. J’ai été peut être le premier Tunisien à avoir été censuré sur facebook par le régime de Ben Ali. J’ai fini par la désactiver en septembre 2010 et lancer une nouvelle il y a des mois. Je dis Blog même si je ne me suis jamais considéré comme Blogueur et je ne connais pas grand-chose de la majorité des Blogs tunisiens ou de ces « histoires » de personnes se présentant comme des blogueurs tunisiens.

Depuis 2002, j’ai décidé de défendre mes droits seul

En 2002, j’ai décidé de prendre mon destin en mains, de défendre mes droits seul et de faire mon devoir envers mon pays bien que ce dernier ne m’ait rien donné. Absolument rien.

Cette mission a été accomplie.

Depuis des mois, je reportais la suspension du site samibenabdallah.info.

Aujourd’hui, j’ai décidé de tourner la page,de renouer avec une vie d’anonyme, en ayant ma conscience tranquille. Car  durant ces années, j’ai toujours défendu les faibles contre les forts, la justice au lieu de cautionner des injustices et j’ai lutté contre la médiocrité et l’ignorance en diffusant le savoir.

« Les plus nobles principes du monde ne valent que par l’action. Car La gloire se donne seulement à ceux qui l’ont toujours rêvée » dixit le général de Gaulle.


EMMA_SHAPPLIN_Spente le stelle par Sherlockb

Sami Be Abdallah

Pariis,le 23 avril 2012

contactsba2@gmail.com

Au revoir papa

Devant ta tombe, je t’ai promis en 1994 de faire toujours un pas en avant. Durant ces années, je me suis retrouvé souvent seul, tout était difficile. Mais j’ai tenu et je n’ai jamais reculé en dépit de tous les risques que j’affrontais. Paix à ton âme

Lire aussi:

 

BDTECHIE