Livre Renaissances arabes de Vincent Geisser et Michaël Béchir Ayari

Livre Renaissances arabes de Vincent Geisser et Michaël Béchir Ayari. 160 pages. Editeur : Editions de l’Atelier (20 octobre 2011).

Présentation de l’éditeur

Tunisie, Egypte, Bahreïn, Libye, Yémen, Syrie, Jordanie, Maroc… Un vent de liberté souffle sur le Maghreb et le Machrek. Des dictateurs réputés indéboulonnables fuient leurs pays, d’autres tentent de sauver une parcelle de leur pouvoir, d’autres résistent en réprimant dans le sang le soulèvement de leur peuple. Comment expliquer le surgissement de ces révolutions dans des pays considérés il y a peu par la plupart des observateurs occidentaux comme inaptes à la démocratie ? Ce livre répond à sept questions clés qui permettent de comprendre d’où vient et où va le Printemps arabe. Ces révolutions sont-elles bourgeoises ou populaires ? Ont-elles été téléguidées par les Etats-Unis à l’instar des révolutions orange d’Europe de l’Est ? Quel rôle réel y ont joué les militaires ? Quelles ont été les places de Facebook et de Twitter dans leur déroulement ? Les femmes que l’on imaginait soumises ont-elles eu un rôle déterminant ? La poussée démographique des jeunes peut-elle expliquer cet événement ? Que deviennent les islamistes dans ce mouvement sans précédent ? Sans que l’on puisse prédire leur devenir, les révolutions arabes prennent d’ores et déjà place parmi les grands événements contemporains. Cet ouvrage, appelé à faire référence, donne les points de repère indispensables pour comprendre la complexité et l’ampleur de ces renaissances arabes.

Biographie de l’auteur

Michaël Béchir Ayari est docteur en sciences politiques, chercheur associé à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-en-Provence. Il est actuellement senior analyst dans une organisation internationale à Tunis. Auteur de nombreux articles sur la Tunisie et le monde arabe, il contribue régulièrement à la revue L’Année du Maghreb (CNRS-Editions).

Vincent Geisser est chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (lfpo) de Beyrouth et président du Centre d’information et d’étude sur les migrations internationales (CIEMI) de Paris. Spécialiste du monde arabe et des questions d’islam en Europe, il a notamment publié La nouvelle islamophobie, aux Editions La Découverte en 2003, Le syndrome autoritaire. Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, aux Presses de Sciences Po en 2003 (avec Michel Camau), Discriminer pour mieux régner. Enquête sur la diversité dans les partis politiques, aux Editions de l’Atelier en 2008 (avec El Yamine Soum) et Dictateurs en sursis. La revanche des peuples arabes aux Éditions de l’Atelier en 2011 (avec Moncef Marzouki).

Lire aussi:


Les Tunisiens et la culture,Bilan catastrophique

Sami Ben Abdallah vous conseille de lire ces Livres sur les islamistes tunisiens

Sami Ben Abdallah vous conseille de lire ces Livres sur la Gauche en Tunisie

BDTECHIE