L’étau se resserre encore autour de Beji Caid Essebsi : Kaddour Ben Yochret témoigne

Kaddour Ben Yochrot est un des résistants de la première heure pour l’indépendance de la Tunisie. Aux lendemains de cette dernière, il a fat partie du groupe qui a cherché à renverser Bourguiba en décembre 1962.Arrêté, emprisonné, il a été sauvagement torturé. Et 50 ans après, il brise la loi du silence et témoigne sur les horreurs qu’il a vécues en prison. Son témoignage est très mauvais pour Beji Caid Essebsi qui occupait alors les postes de Directeur de sureté avant d’être promu en 1965 au poste de Ministre de l’Intérieur. D’autant plus que Beji Caid Essebsi est l’objet d’une plainte pour torture initiée par un comité d’avocats représentant des victimes Youssefistes et présidé par Maitre Kourchid.

Lors de sa conférence de presse, ce dernier a précisé que :

« Le comité de défense des victimes de torture du mouvement yousséfiste a intenté deux actions en Justice et une troisième en cours contre les responsables du ministère de l’Intérieur et de la direction de la sécurité publique durant les années de 1957 et 1972 et qui sont «encore en vie »

L’objectif de ces actions en Justice, a-t-il dit, n’est pas la diffamation pure et simple mais «elles visent à consacrer la Justice transitionnelle et à établir les faits sur les abus et exactions commis durant plus de cinq décennies ».

Le témoignage de Kaddour Ben Yochret

Le Droit de Réponse de Beji Caid Essebsi

Lire l’Enquête de Sami Ben Abdallah sur la Tentative de coup d’Etat de décembre 1962

BDTECHIE