LE SILENCE TUNISIEN, Les alliances dangereuses au Maghreb de Lise Garon

LE SILENCE TUNISIEN, Les alliances dangereuses au Maghreb de Lise Garon. Préface de Robert Menard et Jacques Zylberberg. Editeur L’Harmattan, février 1998, 292 pages.

Présentation de l’Editeur :

 Tunisie, Algérie, Maroc : ces trois scénarios contrastés d’évolution politique ont quand même un point en commun : dans les trois cas, les alliances entre le pouvoir et les acteurs civils se sont constituées aux dépens des liberté. En Tunisie, ces alliances ont été fatales au développement d’institutions civiles fortes et d’un Etat de droit, contrepoids nécessaires à la tentation autoritaire et au retour à la tyrannie. En Algérie, elles ont servi à légitimer le retour des militaires sur la scène politique, mais, à la faveur du déficit de légitimité du pouvoir et de la violence armée, la société n’a pas tout perdu. Au Maroc, par contre, les acteurs civils ont définitivement pu survivre à ces amitiés dangereuses. Le silence tunisien est l’une des meilleures enquêtes qu’il nous a été donné de lire sur les trois pays du Maghreb que sont l’Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Sami Ben Abdallah vous conseille de lire ces Livres sur les islamistes tunisiens

Sami Ben Abdallah vous conseille de lire ces Livres sur la Gauche en Tunisie

BDTECHIE