Les réseaux des Ben Ali -Trabelsi en France au service de Moncef Marzouki

Le milliardaire Hosni Djemmali est un personnage inconnu de la majorité des Tunisiens. Pourtant, jusqu’au 14 janvier 2011, « Hosni » était l’homme de l’ombre de Ben Ali en France et un des cerveaux des « réseaux Ben Ali-Trabelsi» à l’étranger.

Hosni Djemmali a fait partie des 65 « Mounachidnes » qui ont appelé Ben Ali à se représenter en 2014. Plus grave encore, son nom figure aussi dans la liste des des « 127 » plus gros débiteurs publiée par la Banque Centrale tunisienne en janvier 2004(Ce qui a valu au Gouverneur de la Banque centrale Mohamed Daouas la colère de Ben Ali qui l’a remplacé par le ministre des finances, Taoufik Baccar).Ces 127 gros débiteurs ont bénéficié de crédits allant jusqu’à 300 milliards de millimes tunisiens (environ 150 millions d’euros).

Hosni Djemmali a bénéficié de plus de 30 milliards de crédits selon cette fameuse liste officielle. (PS: Le site  Tunisnews a publié en 2004 la liste des  60 premiers noms de la liste des 127 hommes d’affaires tunisiens qui ont bénéficié de milliards de crédits . Vous pouvez lire l’intégralité de cette liste sur Tunisnews. Partie 1 de la liste cliquez ICIPartie 2 de la liste, cliquez ICI.

Par ailleurs,le site NessTunisia a republié cette liste en arabe. Hosni Djemmali y figure avec plus de 30 milliards de crédits.Cliquez ICI)

Depuis la chute de Ben Ali, le même Hosni Djemmali s’inquiète de plus en plus pour son avenir politique et surtout ses affaires. Et il a trouvé en Youssef Zarrouk (vendeur d’armes, milliardaire et un des réseaux des Ben Ali-Trabelsis en France) tout le « réconfort » qu’il attend d’un « ami ».

Moncef Marzouki : un prétendu militant des droits de l’Homme à la table d’un vendeur d’armes

Par l’intermédiaire de Nasr Ali Chakroun, le milliardaire qui a soutenu Moncef Marzouki et le CPR durant la campagne électorale, Youssef Zarrouk a invité Moncef Marzouki dés début décembre 2011. Il avait organisé, dans son palais à Sidi Boussaid en Tunisie, un diner en l’honneur de Moncef Marzouki qui était accompagné de Nasr Ali Chakroun. Un vendeur d‘armes qui organise un diner en l’honneur d’un prétendu militant des droits de l’Homme. Cela n’arrive que dans la Marzoukie. (La tenue de ce diner a été révélée par le Blog de Sami Ben Abdallah et confirmée par le quotidien Le Maghreb dans son édition du du Mercredi 7 décembre 2011 (à la page 3)

Le Corbeau est un réseau de personnes du premier cercle du Milliardaire tunisien Nasr Ali Chakroun et de Moncef Marzouki qui ont rompu le silence et font des révélations sous le couvert de l’anonymat exclusivement sur le Blog de Sami Ben Abdallah.

Selon Le Corbeau,

« Nasr Ali Chakroun vient d’effectuer un nouveau recrutement pour la floraison de ses propres affaires et pour « la Marzoukie ». Hosni Djemmali roulera désormais pour Moncef Marzouki en France et tous ses réseaux qui étaient au service de Ben Ali seront désormais au service de Moncef Marzouki . Ce dernier cherche en effet à avoir le soutien de la France pour sa candidature aux prochaines élections présidentielles prévues pour le début de 2012. »

Rappelons que pour le cas de Nasr Ali Chakroun dont la fortune varie entre 50 et 70 milliards de millimes tunisiens (selon diverses estimations) acquise principalement sous Ben Ali, le Blog de Sami Ben Abdallah a revelé, dés décembre 2011, que ce dernier a soutenu Moncef Marzouki lors de sa campagne électorale et a imposé sa fille Meriem comme Conseillère au palais de Carthage. Marzouki avait né au départ ses révélations avant que Mohamed Abbou n’avoue que Nasr Ali Chakroun a effectivement financé le CPR. Abderraouf Ayedi a avoué la même chose en ajoutant que Nasr Ali Chakroun était un « militant » du CPR ! (Marzouki a dit pourtant qu’il ne connaissait pas le milliardaire!)

Mohamed Abbou reconnait la vérité sur Nasr Ali Chakroun

Nasr Ali Chakroun avec Moncef Marzouki

La révolution tunisienne est entre de « bonnes mains »!

On l’a donc compris : Un prétendu militant des Droits de l’Homme qui est tout content de diner avec un vendeur d‘armes et traite ses autres adversaires politiques de « microbes ». Un homme de « rupture » qui est tout content d’avoir le soutien du « réseau des Ben Ali-Trabelsis en France ». Moncef Marzouki est un homme très honnête et très intègre (beaucoup, beaucoup, beaucoup). Il ne ment jamais (jamais, jamais, jamais) et ne fait pas du « double discours » (du tout, du tout, du tout).

Tunisien, Tunisienne, dormez sur vos deux oreilles. La révolution tunisienne est entre de bonnes mains. Celles de Moncef Marzouki.

Qui est donc Hosni Djemmali?

Le Blog de Sami Ben Abdallah met en ligne l’article du Canard Enchainé du 2 février 2011  consacré  à Hosni Djemmali  et une partie de l’Enquête des 2 journalistes de MEDIAPART publiée dans l’ouvrage Tunis Connection qui renseigne sur la nouvelle recrue de la « Marzoukie ».

Vous pouvez télécharger l’article du Canard Enchainé sous format PDF en cliquant ICI ou lire à l’écran en cliquant sur la photo pour l’agrandir

Extrait de l’ouvrage : « Tunis connection. Enquête sur les réseaux franco- tunisiens sous Ben Ali » Auteurs Lenaig BREDOUX et Mathieu MAGNAUDEIX, nombre de pages : 288 pages. Editeur : SEUIL (5 janvier 2012). Prix 17,50€. Il s’agit des pages 141-148. La mise en ligne de cet extrait est faite à titre indicatif.L’achat de l’ouvrage est fortement conseillé.

Vous pouvez aussi télécharger cet extrait sous format PDF en cliquant ICI

 

BDTECHIE