Livre la guerre sociale en Tunisie

« Ce n’est pas la rue qui a chassé Ben Ali. Ce qui s’est passé en Tunisie s’apparente plus à un coup d’État militaire. C’est l’armée qui l’a lâché et l’a mis dans un avion. L’idée que le bon peuple tunisien a eu la peau de Ben Ali, ce n’est pas vrai. » Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa (Le Canard enchaîné, 26 janvier 2011)

Présentation de l’éditeur :

« Le 14 janvier 2011 le peuple de Tunisie remportait une première et inoubliable victoire dans le grand conflit de notre temps, celui qui oppose désormais à l’échelle mondiale une toute petite minorité de gangsters, de charlatans, d’affameurs et de bourreaux à l’immense majorité de ceux qui se voient chaque jour un peu plus dépouillés, trompés, humiliés, abandonnés ; bref, la première victoire de la grande Révolution mondiale qui doit balayer le système d’oppression capitaliste, pour rendre à l’humanité sa liberté et sa dignité. »

Ce point de vue, résolument optimiste, est bien sûr d’abord celui d’un écrit de combat, publié en défense de cette Révolution contre la multitude de ses ennemis – qui ont, eux, autant d’excellentes raisons d’être radicalement pessimistes : et notamment tous les spectateurs de l’histoire, qui passivement attendent et secrètement espèrent la défaite – le « retour à la normale », le « rétablissement de l’autorité de l’État », la restauration de l’économie mafieuse et de la dictature policière, bref la répression, le massacre à huis clos, le sang dans la nuit et le brouillard – pour se réserver la satisfaction de pouvoir plus tard se féliciter de leur sage passivité, voire faire la leçon aux acteurs de la Révolution ! Car ils ont tort, comme toujours, et comme les mieux instruits d’entre eux le savent confusément : dans cette guerre universelle des tyrans contre leurs peuples et des peuples contre leurs tyrans – où les uns ont tout à perdre, et les autres tout à gagner –, personne ne saurait rester neutre, et chacun, de fait, reconnaît et rejoint son camp. Cela ne concerne pas l’avenir, ni aucun monde imaginaire : partout déjà, on parle et on agit pour ou contre la réalité de la Révolution.

 TELECHARGER L’OUVRAGE SOUS FORMAT PDF

BDTECHIE