Nouvelles révélations sur l’Etat de santé de Moncef Marzouki

Aux lendemains de sa désignation par Ennahdha à la présidence, Moncef Marzouki a promis de publier un rapport complet sur son état de santé. 2 mois après, les Tunisiens ont vu du vent (comme c’est le cas de toutes les autres promesses électorales de Moncef Marzouki)

Selon Le Corbeau,

Moncef Marzouki s’est soigné de plusieurs «graves  dépressions » les dernières années.  Pour pouvoir retrouver son « équilibre psychologique » Moncef Marzouki passait plusieurs semaines dans des maisons de vacances prêtées par des amis à lui.

Par ailleurs, selon Le Corbeau,

Moncef Marzouki est atteint d’une autre maladie plus sérieuse (une maladie organique) et reçoit des soins depuis plusieurs années pour guérir de cette dernière. La maladie en question se compose de 2 mots.

Le Blog de Sami Ben Abdallah invite Moncef Marzouki à publier un rapport complet sur son état de santé (comme il s’est engagé à le faire en décembre 2011). L’idéal est que des médecins étrangers valident ce dernier.

A défaut, le Blog de SBA, révélera publiquement le nom de la maladie dont serait atteint Moncef Marzouki. Une maladie composée de 2 mots et dont a souffert un président européen (très connu) il y a quelques années.

Anciennes révélations du Corbeau sur Moncef Marzouki

 Jusque-là, le Corbeau a révélé les liens secrets de Moncef Marzouki avec les milieux d’affaires notamment le milliardaire Nasr Ali Chakroun qui a soutenu et financé le CPR (Mohamed Abbou a confirmé ces liens) la nomination de Meriem Nasr Ali Chakroun (la fille du milliardaire) comme Conseillère de Marzouki au Palais de Carthage (nomination confirmée par Marzouki,Abbou et le journal officiel de la République tunisienne) la nomination de l’ancien baron du RCD,Abdallah Kahlaoui, comme Ministre-Conseiller au Palais de Carthage (nomination confirmée) et le fait que Moncef Marzouki n’a jamais été un exilé en France sous Ben Ali.Le Corbeau a publié le fameux titre de séjour de Moncef Marzouki.

Et d’autres révélations sur le « très honnête » et le « très intègre » (Et comment !) Moncef Marzouki.

Lire l’Enquête de Sami Ben abdallah sur Moncef Marzouki

BDTECHIE