Plainte de Sami Ben Abdallah contre Ali Baba : je renonce

Article publié le 20 février 2012. Rappel des faits par Sami Ben Abdallah. En octobre et Novembre 2011, j’ai été victime d’une vraie campagne de diffamation de la part de plusieurs médias et personnes dont le seul point en commun entre eux était Kamel Eltaief (mon ainé de 20 ans).Bilan: une vraie maffia a cru qu’il était facile de me soumettre. « Ils » ont cherché à me salir en me concoctant une affaire d’interdiction de quitter le territoire montée de toutes pièces, ils ont financé 3 journaux de caniveau à Tunis qui durant 2 mois ont diffusé des ragots à mon encontre. Sur le web, ils ont été secondés par un quarteron de blogueurs et plusieurs pages facebook dont une dirigée par un pseudo « Ali Baba » propriétaire aussi d’un journal en ligne « Athawra News ». Il s’agit de Mohamed Haj Mansour.

Cette page et ce site se sont distingués par la défense de Kamel Eltaief et les bassesses reproduites sur mon compte. C’est ainsi que j’ai découvert en lisant cette Page et ce journal que j’étais « un agent du Mossad »,un « agent des RG français » et que mon propre père décédé en 1994, ancien Président de Cour d’Appel connu pour son intégrité « était un juge corrompu » parmi d’autres bassesses répercutées par cette page comme  le fait que j’ai été de connivence avec l’ATCE  sous Ben Ali.

Le rapport sur la corruption de l’ATCE est paru. Il contient beaucoup de noms. Le mien n’ y était pas. Mais, tout était bon pour m’abattre et me salir politiquement car j’ai tenu tête à Kamel Eltaief (mon aîné de plus de 20 ans) quand d’autres le courtisaient et mangeaient dans sa main.

Le tout en refusant d’être instrumentalisé par les adversaires de Kamel Eltaief qui voulaient lui faire la guerre à travers moi…

Un des messages diffamatoires de cet Ali Baba alias Mohamed Haj Mansour.

Ali Baba alias Haj Mansour se retourne contre son Bienfaiteur

Il y a quelques semaines, j’ai appris que la guerre a éclaté entre Kamel Eltaief et son agent, Ali Baba. D’ailleurs, Kamel Eltaief s’est débarrassé de toute son équipe qu’il avait lancée à mes trousses (y compris ses Blogueurs de garde). Ils se font la guerre à couteaux tirés sur les pages du web et les colonnes de certains journaux. Les dessous de ce conflit dépassent cet article… et concernent la famille Haj Mansour (sa sœur l’avocate Raja Haj Mansour et son frère, le policier suspendu, photos ci-dessous) d’un côté et Kamel Eltaief, Taoufik Dimassi et d’autres de l’autre côté…et il ne m’appartient pas de s’étaler sur les dessous de ce conflit que j’observe comme d’autres, en tant que spectateur.

Et ce conflit a une autre facette,celle d’un conflit entre 2 puissants clans en tunisie.

 J’’ai décidé par le passé de poursuivre cet Ali Baba pour diffamation. Cependant, j’y renonce aujourd’hui (à moins qu’il y ait de nouvelles diffamations).

Si j y renonce, ce n’est nullement par compassion pour cet Ali Baba (Mohamed Haj Mansour). Mais car la justice divine  m’a rétabli dans mes Droits.

En octobre 2011, je disais : « ils finiront par se retourner l’un contre l’autre.Il faut avoir des nerfs d’acier et attendre. Aujourd’hui, en lisant l’interview de cet Ali Baba (lire ci-dessous) c’est fait. Ali Baba alias Mohamed Haj Mansour avoue qu’il a été contacté et reçu par Kamel Eltaief qui lui a demandé de le défendre »

Durant des mois, j’ai été l’ennemi public n° 1 à abattre. 2 clans qui étaient unis avec Kamel Eltaief m’ont fait la guerre.

Mais j’ai tenu bon. Et les 2 clans qui étaient unis se déchirent depuis récemment à couteaux tirés.

Et 5 mois après,l’heure du déballage a sonné…

Cliquez sur la photo pour agrandir et lire

Lire aussi:

BDTECHIE