Beji Caid Essebsi: Un rapport rare d’Amnesty International l’accuse

Alors qu’il fait l’objet d’une plainte pour torture lors de son passage au Ministère de l’Intérieur de 1956 à 1969, Le Blog de Sami ben Abdallah publie un rare rapport d’Amnesty International paru en 1974 qu revient sur la torture en Tunisie durant les années 60 et 70.

Amnesty International confirme les témoignages de tous les militants de la gauche déjà parus et qui ont rappelé que quand Beji Caid Essebsi était Directeur de sureté (1962-1965) et Ministre de l’Intérieur (1965-1969) la torture a été terrible.

Les responsables qui ont cautionné cette répression sont :

Habib Bourguiba,

Beji Caid Essebsi (Ministre de l’intérieur),

Tahar Belkhodja (Directeur général de la Sureté),

Ahmed Bennour (Directeur des services spéciaux, la police politique)

et des dizaines d’autres responsables sous Bourguiba se sont inventés des CVs de « démocrates » et ne se rappellent plus de la répression qu’ils ont cautionnée contre des milliers d’innocents…

Une vidéo pour rappeler une petite partie de ce que c’était la torture sous Beji Caid Essebsi:

Il s’agit de la position du poulet rôti

LIRE AUSSI:

BDTECHIE