Samir Dilou: Oui la torture continue sous Moncef Marzouki

La presse internationale a repris largement la bombe lancée par M.Samir Dilou (Ministre des droits de l’Homme).

Ainsi Le Figaro précise :

« La pratique de la torture a continué en Tunisie après le 14 janvier, date de la chute de l’ancien président tunisien, a affirmé aujourd’hui le ministre des Droits de l’Homme et porte-parole du gouvernement Samir Dilou. « L’ancien régime a chuté mais la torture existe encore. Les pratiques de tortures existent même après la révolution », a-t-il dit à l’ouverture d’une « consultation nationale pour prévenir et éradiquer la torture et les mauvais traitements, à l’initiative de la Mission de l’Organisation mondiale contre la Torture (OMCT) en Tunisie. » (fin de l’extrait)

DEMAGOGIE.Jusqu’à quand Moncef Marzouki et le gouvernement vont justifier leurs échecs par  » l’ére Ben Ali »! Car  Samir Dilou n’a pas osé dire aux Tunisiens toute la vérité :

La torture continue à ce jour en Tunisie.Donc, elle continue sous Moncef Marzouki.

Dilou a cherché à justifier la persistance de la pratique de la torture par l’ere Ben Ali.

On dirait que Samir Dilou n’est pas au courant que Ben Ali a chuté depuis 13 mois…

A rappeler que selon le Rapport de la FIDH paru en juillet 2011, la torture a continué aussi sous les Gouvernements Mohamed Ghannouchi et Beji Caid Essebsi. Ainsi,le rapport de la FIDH précisait :

« La répression « résulte de décisions prises en haut lieu ». Il s’agit « d’une répression organisée, décidée au plus haut niveau et avec pour objectif d’instiguer la peur chez les manifestants » et « d’intimider la population tunisienne pour la dissuader de manifester ».

 Lire aussi:

BDTECHIE