Tunisie: des pirates ont déclaré la guerre aux Anti-Marzoukistes

Alors que Moncef Marzouki est de plus en plus gêné des révélations sur son parcours politiques et propose aux Tunisiens « un débat sur la censure d’internet en Tunisie » (exactement comme l’a fait Ben Ali avant)

Les pressions s’accentuent sur les quelques sites libres qui osent évoquer les liens troubles entre Moncef Marzouki et le milliardaire tunisien Nasr ali Chakroun (patron de gnet et qui de part ses activités a accés à plusieurs données personnelles sur des utilisateurs d‘internet en Tunisie)

Le journal en ligne The Tunisian way vient de confirmer aujourd’hui que sa base de données a bel et bien fait l’objet d’une tentative de piratage par des « mystérieux pirates » ( qui se reconnaitront).

Extrait de l’explication du journal en ligne The Tunisian Way:

Nous rappelons dans ce cadre que Sami Ben Abdallah avait publié un article mettant en lumière la réalité des liens entre Moncef Marzouki et Nasr Ali Chakroun qui serait son financier attitré. La fille de Nasr Ali, Marien Chakroun exerce des fonctions de premier plan au sein du palais présidentiel en pilotant toute la communication, entre autres choses. Ce qui est bizarre, c’est qu’il n’est fait état de sa nomination à aucun poste dans les moyens connus d’information.

Cet article, relayé par notre journal, a été victime d’une tentative de suppression de nos bases de données, The Tunisian Way.com s’est vu HS durant des heurs. Toutefois, nous avons réussi à le récupérer et nous l’avons republié, Sami Ben AbdAllah à dénoncé cette tentative de piratage. Nous ne céderons pas aux intimidations d’où qu’elles viennent et nous nous ferons le porte voix des vérités révélées en collaboration avec Sami Ben Abdallah.

Lire la suite sur le site de The Tunisian Way

BDTECHIE