Moncef Marzouki prend un baron du RCD comme Conseiller au palais

La démagogie et le double discours de Moncef Marzouki n’ont pas de limites.Les Tunisiens découvriront bientôt la facette cachée de « ce Monsieur ». Une facette qui fait vraiment peur. Ceux qui en ont douté seront désormais rassasiés.

Rappelons-nous ce qu’il disait à MEDIAPART par exemple:

Interview de Moncef Marzouki datant du 3 novembre 2011 avec Pierre Puchot de MEDIAPART : Moncef Marzouki: «La Tunisie est capable d’être gouvernée par des modérés»

Extrait :

MEDIAPART: Sur cette question de la répartition des postes, comment vous positionnez-vous ? On vous dit candidat au poste de président de l’Assemblée. Une rumeur persistante évoque le transfert du premier ministre actuel, Béji Caïd Essebsi, au poste de président de la République.

Moncef Marzouki: Le premier point, extrêmement clair pour nous, c’est que le CPR s’oppose radicalement à ce qu’une personne de l’ancien régime puisse exercer la moindre responsabilité dans le nouvel organigramme. Et ce, pour le poste de président de la République comme pour celui de n’importe quel ministère. C’est, pour nous, une question de principe. Ce pays a fait une révolution, il veut une rupture, il est hors de question que nous acceptions n’importe qui de l’ancien régime, à n’importe quel poste.

 

Après les élections, Moncef Marzouki prend un baron du RCD comme conseiller au Palais de Carthage

 

Une fois les élections passées, Moncef Marzouki a retourné sa veste et a pris comme Conseiller au Palais de Carthage un baron du RCD. Il s’agit de Abdallah Kahlaoui.

Le Corbeau : Une personne/plusieurs personnes du premier cercle du Milliardaire tunisien Nasr Ali Chakroun et de Moncef Marzouki qui rompt (rompent) le silence et fait (font) des révélations sous le couvert

La page facebook CPR Leaks et le blog http://tunisie-secret.over-blog.com rappellent le passé « trop militant » (et comment!) de Abdallah Kahlaoui :

Abdallah Kahlaoui est un ancien cacique du régime et membre du RCD depuis toujours. Grace à Ben Ali, il a fait une carrière au sein d’une organisation internationale à Paris, où il n’a pas laissé un bon souvenir particulièrement auprès des femmes. Le plus grave et surprenant dans cette affaire c’est que M.Abdallah Kahlaoui a défendu le régime jusqu’à la dernière minute. Les tunisiens ne savent pas qu’en pleine révolution, à la demande de Ben Ali, Mohamed Ghariani a organisé au siège du RCD, le 2 janvier 2011, une réunion de crise avec une trentaine de cadres du RCD pour réfléchir à un plan de sauvetage du régime dictatorial. Abdallah Kahlaoui qui vivait à Paris en faisait partie. Cette information explosive est facilement vérifiable. Il suffit de regarder les archives du RCD. »

Ces informations ont été vérifiées et validées par mes sources. Et à la demande, on pourrait même s’attarder sur « les relations difficiles » qu’a eues Abdallah Kahlaoui avec certains membres de ses anciens collègues. Comprendre « membres » au masculin mais aussi…au féminin… et le pourquoi de ces « difficultés relationnelles »…

Et dire que Moncef Marzouki déclarait le 3 novembre 2011,

le CPR s’oppose « radicalement » car « c’est une question de principe ».

« Radicalement » et « principe » ? Sans blagues Moncef Marzouki !

Lire aussi:

Sami Ben Abdallah tient à préciser qu’il n’a aucune animosité personnelle qui  motive ses écrits contre les personnes nommées ci-dessous et plus généralement dans son Blog www.samibenabdallah.info.Et que toute personne nommée a le droit d’apporter son Droit de réponse conformément  à la législation française dont dépend le Blog de Sami Ben Abdallah. 

DROIT DE REPONSE :

Conformément à L’article 6, IV ; al.1er de la loi qui régie le Droit de réponse en France, « Toute personne nommée ou désignée dans les articles mis en ligne par le Blog de Sami Ben Abdallah – Blogueur de Tunisie, www.samibenabdallah.info dispose d’un droit de réponse, sans préjudice des demandes de correction ou de suppression du message qu’elle peut adresser  à :

Sami Ben Abdallah

sur l’Email : contactsba2@gmail.com

en tachant de garder une copie du mail adressé comme preuve d’envoi.

Sami Ben Abdallah tient à préciser qu’il n’a aucune animosité personnelle qui motive ses écrits contre les personnes nommées ci-dessous et plus généralement dans son Blog www.samibenabdallah.info.Et que toute personne nommée a le droit d’apporter son Droit de réponse conformément à la législation française dont dépend le Blog de Sami Ben Abdallah.

DROIT DE REPONSE :

Conformément à L’article 6, IV ; al.1er de la loi qui régie le Droit de réponse en France, « Toute personne nommée ou désignée dans les articles mis en ligne par le Blog de Sami Ben Abdallah – Blogueur de Tunisie, www.samibenabdallah.info dispose d’un droit de réponse, sans préjudice des demandes de correction ou de suppression du message qu’elle peut adresser à :

Sami Ben Abdallah

sur l’Email : contactsba2@gmail.com

en tachant de garder une copie du mail adressé comme preuve d’envoi.

BDTECHIE