Kamel Eltaief et Khemais Chammari ne sont pas contents…

 

Le cercle des fidèles lecteurs du Blog de Sami Ben Abdallah s’est renforcé récemment.

Il compte les « poulets », des « Chefs poulets », la Conseillère de Com de Moncef Marzouki, des cadres de gnet pour ne citer qu’eux. Et mes 2 fidèles lecteurs Kamel Eltaief et Khemais Chammari qui n’ont pas du tout apprécié, ce matin, le billet publié hier intitulé : Khémaïs Chemmari: être ami avec Kamel Eltaief rapporte gros…

 Fort de ses amitiés au Ministère de l’Intérieur (faut-il rappeler la solide amitié qui lie Kamel Eltaief à Habib Essid ? à Nabil Abid (le N° 2 du Ministère de l’Intérieur) Taoufik Dimassi (le N°3 du Ministère de l’intérieur) parmi tant d’autres cadres !) Et de ses réseaux de sites webs et de journaux qui roulent pour lui (webdo.tn, TunisieNumérique, L’Audace, Al Massa…et des blogueurs…etc) Kamel Eltaief entend traduire sa colère par du concret.

Le ciel pleuvra de nouveaux coups bas ? Les chiens  de garde vont se déchainer au signal de leur maitre …

Ah ! Le mauvais joueur !

Quant à mon dossier chez « les poulets », il a été fouillé de fond en comble depuis plusieurs mois, afin de trouver « quelque chose de compromettant sous Ben Ali ». Grande déception essuyée par les chercheurs qui n’ ont rien trouvé…

 A travers ce billet très sérieux,

Sami Ben Abdallah tient à rappeler qu’il n’est animé par aucune animosité personnelle envers mon très cher ami et fidèle lecteur, Kamel Eltaief (comment peut-il en être autrement ! quand je me rappelle les 2 délicieux cafés que m’a offert Kamel Eltaief à son bureau cet été… ?).

Autre preuve de cette amitié,

le Blog de Sami Ben Abdallah n’a rien publié (encore) sur la fortune colossale des Eltaiefs dont cet immeuble en est une des expressions… (il s’agit de l’immeuble de Somaco de Eltaief situé dans le quartier populaire et très pauvre du Lac Palace).

 Quant à Khemais Chammari, l’actuel ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO, qui s’est étranglé ce matin à la lecture du billet en question,

Sami Ben Abdallah tient à faire la même précision : Aucune animosité personnelle ne motive les billets publiés par mon Blog. Et pour preuve, si Khemais Chammari s’énervait encore, il est conseillé de rouler la mécanique et se promener à Paris avec la voiture (Mercedes 280) diplomatique pour se changer les idées.

Pas besoin de s’inquiéter pour la consommation d’essence. C’est le contribuable tunisien qui paye les frais.

Il est tellement riche ce contribuable…

 

BDTECHIE