Affaire Driss Guiga: Le complot politique des émeutes du pain en Tunisie

RAPPEL DU CONTEXTE DE JANVIER 1984. Habib Bourguiba malade, sa femme Wassila Ben Ammar place des hommes qui lui sont fidèles aux postes clefs au gouvernement. M. Driss Guiga – Ex Ministre de l’intérieur- a été l’un de ces hommes.

L’Histoire de la Tunisie est confuse quant à cet episode peu connu par le public: Wassila Ben Ammar qui outre ses ministres aurait cherché à s’allier avec le syndicaliste feu Habib Achour ) a-t-elle pensé à succéder à Habib Bourguiba?

En 1984, alors que Mohamed Mzali était le Premier ministre, des émeutes contre l’augmentation du prix du pain ont éclaté en Tunisie. La police laisse faire et il a fallu l’intervention de l’armée tunisienne et que Habib Bourguiba annule les dites augmentations pour rétablir le calme dans les rues.

Aux lendemains de ces émeutes, le gouvernement engage une commission d’enquête sur la responsabilité politique du Ministre de l’intérieur, Driss Guiga, dans les événements du 4 janvier 1984.

 L’enquête ira plus loin que prévue et révélera des informations choquantes sur le fonctionnement de certains services au ministère de l’intérieur et l’attitude de certains hauts responsables qui entretenaient un système clientéliste

 Ministre de l’intérieur jusqu’à 1984, Driss Guiga est jugé responsable politiquement des émeutes du pain en 1984 (bilan officiel moins de 100 morts), un rapport gouvernemental, publié en avril, dénonce la négligence et la corruption des patrons de la sécurité nationale(Corruption, commissions, …etc ). Il a été condamné à 10 ans de travaux forcés.

Exilé à Londres à partir de 1984, il travaille comme conseiller de l’homme d’affaires saoudien Chamseddine el-Fassi, président d’une fondation pour… la promotion du soufisme (sic !).(..)

Le 8 novembre 1987, soit vingt-quatre heures après la destitution de Bourguiba, Driss Guiga débarque à l’aéroport de Tunis-Carthage ».(..) L’ancien ministre de l’intérieur passe treize jours à la prison civile de Tunis.

Le 13 décembre 1987, il est condamné à cinq ans de prison… avec sursis. Et donc relâché.(..)

À 80 ans, l’ancien ministre de l’intérieur de Habib Bourguiba coule des jours tranquilles à Hammamet, station balnéaire située à 60 kilomètres de Tunis

Source, JeuneAfrique du 17 avril 2005 + Divers (article paru sur le Blog de Sami Ben Abdallah en 2009)

TELECHARGER L’AFFAIRE GUIGA SOUS FORMAT PDF

 

BDTECHIE