Le Bourguibisme est mort mais Bourguiba survit

Les émeutes du pain se sont déroulées en janvier 1984 en Tunisie (bilan officiel : moins de 100 morts. Bilan réel : entre 150 et 300 morts selon d’autres sources).

Aux lendemains de ces émeutes, le régime de Bourguiba décide la création d’une commission d’enquête sur ces morts qui publie un premier rapport (Avant sa chute, Ben Ali avait copié Bourguiba en annonçant la création d’une Commission d’enquête sur les émeutes de Janvier 2011).

Par ailleurs, la Ligue tunisienne des droits de l’Homme avait publié un rapport sur ces émeutes.

Ci-dessous une analyse intéressante publiée par l’hebdomadaire La lutte de classe à télécharger sous format PDF

BDTECHIE