Allons-y devant un Tribunal: Affaire Sami Ben Abdallah- Rached Ghannouchi

Un proche de M.Rached Ghannouchi m’a fait savoir récemment que ce dernier a renoncé à sa logique de plainte judiciaire. J’ai pris acte de cette décision et je n’ai pas de commentaire à faire.

Le 30 décembre 2011 à 17h42 (heure France)

j’ai reçu une mise au point officielle émanant de M.Rached Ghannouchi en réponse à l’article que j’ai publié évoquant la vente de la maison où il habitait avec sa famille en Grande-Bretagne.

Ayant précisé sur mon Blog que ce dernier dépendait de la législation française,

Par réponse à l’expéditeur,

-J’ai confirmé la réception de son droit de réponse

– J’ai envoyé les textes des lois qui régissent le droit de réponse en France.

Ainsi, si le droit de réponse de M.Rached Ghannouchi se conformait à la législation qui régie le droit de réponse en France, il sera en ligne selon les modalités précisées par la loi, au plus tard le Lundi 2 janvier 2011 à 17h42.

S’il ne s’y confirmait pas, il ne sera pas publié sur le Blog de Sami Ben Abdallah.

Le Samedi 31 Décembre 2011,

Par mail, j’ai informé le bureau de M.Rached Ghannouchi :

-que son droit de Réponse sous la forme qu’il m’a envoyée, n’est pas conforme aux exigences des textes des lois en France. Je lui envoyé ces dernières en l’invitant à faire les modifications nécessaires sans lesquelles, son droit de réponse ne sera publiable.

Le Lundi 2 janvier 2012,

Après avoir demandé Conseil auprès d’un avocat en France, j’ai décidé de ne pas publier le Droit de réponse reçu car :

Il n’est non conforme aux Lois en France

M.Rached Ghannouchi a refusé d’apporter les corrections nécessaires afin de le publier.

Le Lundi 2 janvier 2012,

A 18h51, Le bureau de M.Rached Ghannouchi m’a écrit pour m’informer que l’avocat de M.Rached Ghannouchi me contactera bientôt probablement pour entamer la procédure judiciaire.

Allons-y alors.

Un dernier mot à M.Rached Ghannouchi :

Monsieur,

En 2005, vous avez publié dans lequel vous me citiez afin d’appuyer une Initiative politique que j’ai proposée et je vous en remercie.

C’était en Mars 2005:

زهير اليحياوي رمز لجيل جديد من مناضلي الحرية

 بقلم: الشيخ راشد الغنوشي

(…)

وإذ أعزي جيل الشباب في أخيهم زهير وأسرته الكريمة المناضلة وكل الاسرة التونسية الكادحة من أجل تونس حرة كريمة ديمقراطية عربية مسلمة، فإني أستحسن الأخذ بالمقترح الذي ارتآه الشاب سامي ابن عبدالله وعززته هيآت سياسية، الداعي الى اتخاذ يوم وفاة زهير13-3-05 ذكرى سنوية لشجب العدوان على مناضلي الانترنيت

 » ياأيها الذين آمنوا اصبروا وصابروا ورابطوا واتقوا الله لعلكم تفلحون » آل عمران

(المصدر:موقع نهضة.نت بتاريخ 18 مارس 2005)

Source:http://www.tunisnews.net/18mars05.htm

En 2004, votre bras droit (présent dans l’actuel gouvernement) m’avait écrit aussi (et je conserve une copie de son courriel) afin de me remercier pour avoir défendu publiquement des prisonniers de votre parti.

Aujourd’hui, l’heure n’est plus aux remerciements mais aux procès. Sachez, en ce qui me concerne, que je n’ai aucune animosité personnelle à votre égard. Ma Liberté d’expression, je ne la dois pas à vous mais au prix que j’ai payé pour l’avoir.

Le fait de vous inviter à apporter les corrections nécessaires à votre droit de réponse afin qu’l soit conforme aux dispositions légales en vigueur en France, vous a probablement offensé. Pourtant, je n’y suis pour rien.

Le fait que vous soyez l’homme fort de la Tunisie dont les disciples sont à la tête de plusieurs ministères aussi n’y change rien non plus. La loi, c’est la loi et elle s’applique à tous de la même façon.

Cordialement

Sami Ben Abdallah

Blog de Sami Ben Abdallah- Blogueur de Tunisie

www.samibenabdallah.info

LIRE AUSSI:

BDTECHIE