Livre Tunisie le syndrome autoritaire

Le syndrome autoritaire de Michel Camau et Vincent Geisser est certes un ouvrage inaccessible au grand public. Cependant, il s’agit d’un livre incontournable pour comprendre l’histoire politique de la Tunisie sous Bourguiba et Ben Ali.d’autant plus que Michel Camau, professeur émérite à  sc po,  connait et publie des articles et ouvrages sur la Tunisie depuis 40 ans.

Le syndrome autoritaire : Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali

Michel Camau et Vincent Geisser

Broché: 365 pages

Editeur : Les Presses de Sciences Po (4 septembre 2003)

Présentation de l’éditeur

L’exception tunisienne ne résiderait-elle pas dans une ambivalence permanente, une tunisianité politique cultivée par les gouvernants comme par les gouvernés, par les dominants comme par les dominés ? Celle-ci doit être traitée d’abord comme un projet politique, inauguré par les réformateurs du XIXe siècle, repris par le mouvement de libération nationale, conforté par le régime bourguibien au lendemain de l’indépendance et poursuivi aujourd’hui par son successeur. Privilégiant une approche à la fois historique et sociologique sur le temps long (1956-2002), cet ouvrage analyse en profondeur les ressorts des autoritarismes tunisiens, considérés ici non comme une  » culture  » mais comme une dynamique paradoxale affectant l’ensemble des relations sociales et limitant de ce fait les probabilités d’alternance. À ce titre, Ben Ali serait moins le fossoyeur des héritages réformiste et bourguibien que le continuateur version sécuritaire, jouant des mêmes registres de l’ambivalence de la tunisianité. Au-delà de la Tunisie, cet ouvrage réinterroge la pertinence des thèses sur les autoritarismes, dont la longévité exceptionnelle dans le monde arabe interdit de les envisager simplement comme des phases transitoires, des catégories résiduelles entre l’immaturité démocratique et la dégénérescence totalitaire : ils apparaissent aujourd’hui comme des systèmes politiques  » stabilisés  » qui méritent toute l’attention des spécialistes et des profanes. Les auteurs ont tous deux conduit des recherches en Tunisie à l’occasion de plusieurs séjours de longue durée

Biographie de l’auteur

MICHEL CAMAU, ancien directeur de l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (Aix-en-Provence) et de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Tunis et Rabat), est professeur des Universités à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence (Centre de science politique comparative), où il enseigne la science politique. Il a publié et dirigé plusieurs ouvrages sur la Tunisie, le Maghreb et le monde arabe

VINCENT GEISSER est chargé de recherche au CNRS à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-en-Provence. Il a dirigé pendant quatre ans (1995-1999) un programme scientifique sur les étudiants et les diplômés maghrébins à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) de Tunis. Il est notamment l’auteur de Ethnicité républicaine : les élites d’origine maghrébine dans le système politique français (Presses de Sciences Po, 1997)

BDTECHIE