Le rôle trouble de Nasr Ali Chakroun aux cotés de Moncef Marzouki

La partie 1 de l’enquête sur le rôle trouble du milliardaire tunisien Nasr Ali Chakroun (patron de Gnet) a eu un grand succès (15.000 clicks en 2 jours et 1800 partages sur les réseaux sociaux) et a suscité beaucoup d’interrogations dans les rangs des partisans du CPR.

Bientôt, la partie 2 de cette enquête sera publiée.

La promenade des anglais est à quelques mètres…

Elle portera sur le soutien apporté par Nasr Ali Chakroun, dont la fortune personnelle, acquise sous Ben Ali, varierait entre 50 et 70 milliards tunisiens (selon une estimation d’un cadre du CPR qui a requis l’anonymat) et propriétaire d’une luxueuse demeure en France, à Moncef Marzouki et plus généralement au Congrès pour la République avant les élections de la constituante en Tunisie.

C’était le temps où les résidents du luxueux quartier de Mutuelle Ville à Tunis étaient surpris de voir Moncef Marzouki rendre souvent visite à une superbe villa du quartier. Une curiosité bien méritée quand on se rappelle que Moncef Marzouki a souvent déclaré qu’il n’était propriétaire que d’une maison à Sousse (qu’il paye à crédit) que sa vie en France était dure et austère ( par conséquent, il n’aurait pas fait des économies) qu’il vit grâce à sa retraite de professeur de médecine et que le Budget du CPR ne dépasserait pas les 40 milles dinars tunisiens.

Le même Moncef Marzouki avait plus d’une fois dénoncé les liens réels d’Ennahdha,du FDLT de Ben Jâafar,du PDP avec des milieux d’affaires…

Bientôt la suite

Lire la partie 1:Le rôle trouble du milliardaire Nasr Chakroun aux cotés de Moncef Marzouki

 

BDTECHIE