Moncef Marzouki: La vérité sur son contrat en France et l’intervention de Chirac

Licencié des hôpitaux de Tunisie en 2000 pour « abandon de poste », les amis de Moncef Marzouki en France ont réussit à lui décrocher un contrat à Paris et Jacques Chirac est intervenu en sa faveur pour pouvoir obtenir son passeport à Tunis. Pourtant, Moncef Marzouki n’évoque jamais ces faits dans ses différentes publications. Car politiquement,cet homme est connu pour son « double discours » et son « ingratitude » (A rappeler que quand il étudiait en France entre 1965-1980,Moncef Marzouki a bénéficié d’une bourse d’étude de la France).

S’il n’a jamais daigné citer ou remercier ses médecins français qui l’ont soutenu dans ses interviews ou ouvrages, en  2000-2001,il leur écrivait pourtant:

mer. 02.01.2002 12:55

De la part de Moncef Marzouki. Dr Virginie Halley des Fontaines

 Chers collègues et amis, Les voeux qu ‘on présente à l’occasion de la nouvelle année m’ont toujours paru empreints de magie incantatoire. En y pensant un peu plus on se rend compte que nos souhaits pour nous-mêmes et les autres sont nos projets têtus. Je vous souhaite donc beaucoup d’entêtement et surtout de trouver en vous et autour de vous les ressources et les ressorts pour aller jusqu’au bout de vos projets .

avec mes amitiés et ma gratitude de m’avoir tiré d’un 2001 que je suis heureux d’avoir derrière moi.

Moncef Marzouki

 

En effet, plusieurs français sont intervenus pour Moncef Marzouki à commencer par :

La docteur Virginie Halley des Fontaines qui a fondé le Comité français de soutien à Moncef Marzouki composé principalement de dizaines de médecins français.

C’est ce Comité français de soutien à Moncef Marzouki qui réussit à sensibiliser Léon Schwartzenberg, ancien ministre de santé en France à la cause de Moncef Marzouki (né le 2 décembre 1923 à Paris et mort le 14 octobre 2003, est un cancérologue qui s’est fait connaître comme le défenseur des sans-abri et des« sans-papiers ». lire sa page Wikipeda pour plus de détails)

Proche des socialistes français, Léon Schwartzenberg réussit à convaincre son ami Jack Lang qui occupait le poste de ministre de l’Éducation nationale (28 mars 2000-7 mai 2002) d’accorder un poste d’enseignement en France à Moncef Marzouki à Bobigny (banlieue de Paris). La France était alors sous le Gouvernement de Lionel Jospin qui était hostile au regime de Ben Ali.

Le 10/12/ 2001, Moncef Marzouki est arrivé en France pour prendre ses fonctions à Bobigny.

L’intervention de Chirac en faveur de Moncef Marzouki

Après avoir eu son bac,Moncef Marzouki a pu étudier en France grâce à une bourse du gouvernement français.

Plus de 40 ans plus tard, la France le reçoit à nouveau et lui ouvre toutes ses portes.

Avant de regagner la France, Le 30 novembre 2001( le matin)  Moncef Marzouki a reçu à son domicile son AUTORISATION DE SORTIE du territoire tunisien. Jacques Chirac est arrivé le même jour le soir pour une visite à Tunis.

Ben Ali a cédé devant les pressions françaises et a fini par donner à Moncef Marzouki son passeport. Ce fût le cas aussi en Octobre 1997 quand Ben Ali a fait une visite officielle en France. A la veille de cette visite, des dizaines d’islamistes tunisiens ont eu leurs passeports.

Revenons à Moncef Marzouki. Virginie Halley des Fontaines, présidente du comité de défense à Moncef Marzouki, écrivait en 2001 :

« Dans les jours précédents, vous avez pu lire la lettre adressée au Président Chirac – largement diffusée dans les medias – par les 15 parlementaires qui avaient délivré un passeport pour la liberté à Moncef Marzouki. Notre Comité International a également envoyé un dossier au Président Chirac lui demandant d’intervenir pour que Moncef Marzouki puisse prendre son poste à Bobigny. L’un de nos collègues signataires a pu contacter un proche du Président en lui faisant parvenir une note personnelle»

C’est donc  grâce à l’intervention de Jacques Chirac et à la France que Moncef  Marzouki a eu son passeport.

Le lundi 10 décembre 2001, Virginie Halley des Fontaines a commenté l’arrivée de Moncef Marzouki en France:

Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s,

Aujourd’hui à 16h30, Moncef Marzouki est arrivé à Paris-Orly Sud…. Un an juste après la constitution du Comité International des professionnels de santé publique pour le soutien de Moncef Marzouki, voici notre collègue et ami libre de pouvoir entrer dans ces fonctions de professeur associé à la faculté de médecine de Bobigny. Jusqu’à la dernière minute nous sommes restés incrédules : vers 13 heures, Moncef M nous a téléphoné de la salle d’embarquement à Tunis. Quelques proches sont allés l’accueillir. Il m’a chargé de vous transmettre le message ci-dessous. En début de semaine, il est attendu par les députés européens qui avaient réclamé un passeport pour la liberté et écrit récemment au Président Chirac En fin de semaine, il sera à Nancy à l’occasion de la journée du 14 décembre organisée par l’Ecole de Santé Publique « sur les traces de Jean Pierre Deschamps ». Bon nombre d’entre nous seront là pour lui redire notre joie de l’avoir parmi nous. Nous vous tiendrons au courant d’autres manifestations qui auront lieu la semaine du 17 décembre. Nous prévoyons un rencontre officielle de clôture de notre Comité, vraisemblablement au début janvier. Je vous remercie de votre soutien et de votre patience et vous prie de croire à mes sentiments les plus cordiaux. Virginie Halley des Fontaines

PS : Dans l’attente de coordonnées plus précises, vous pouvez toujours joindre Moncef Marzouki par mon intermédiaire : Tél/Fax : 01 43 ** ** **

Le 23 janvier 2002, une réception amicale de clôture du Comité de soutien a eu lieu dans les salons officiels de la Présidence de Paris VI. » à laquelle a assistée Moncef Marzouki (voir photos ci-dessous). ses amis lui ont offert  des cadeaux comme l’écrit le docteur Patrick Jadoulle le 8/12/2001

Nous aimerions organiser pour toutes celles et tous ceux qui ont manifeste leur soutien et leur sympathie une rencontre avec Moncef Marzouki au cours de laquelle nous pourrions notamment lui offrir l’ordinateur portable que nous lui avons achete grace aux dons d’une soixantiane de medecins belges. A tres bientot donc. Patrick Jadoulle

Moncef Marzouki vivra en France  jusqu’à janvier 2011 (il est rentré 2 fois en Tunisie ). Il a obtenu sa carte de résident en France en 2006.

Nancy – Vendredi 14 décembre 2001

Promotion de la santé, une pensée, des convictions, des actions

« Dans la trace de Jean-Pierre Deschamps »

des photos de Moncef Marzouki avec les médecins français qui l’ont soutenu

M.Pissaro M. Deschamps M. Marzouki

M. Marzouki Mme Halley des Fontaines M. Rielle

M. Marzouki M. Rielle Mme Jodry Brandt

M. Marzouki Mme Halley des Fontaines

M. Manciaux Mme Halley des Fontaines M. Marzouki

Lire aussi:

BDTECHIE