Moncef Marzouki raye de l’Histoire du CPR la majorité des vrais fondateurs du Parti en 2001

Seul Moncef Marzouki doit compter. Les masses ne doivent parler que de lui et discourir sur ses exploits tantôt vrais et tantôt exagérés et inventés mêmes ! Car outre son double discours et le pouvoir personnel qu’il affectionne, Moncef Marzouki est connu pour deux choses : Il n’a jamais reconnu la moindre erreur politique (Les lecteurs peuvent fouiller dans  les centaines d’articles ou de déclarations de Moncef Marzouki sur 20 ans, jamais il n’a dit : « oui, je me suis trompé ». Il faut comprendre que « Moncef Marzouki a toujours raison même quand il a tort ».)

EXEMPLE DE MENSONGE POLITIQUE: Moncef Marzouki aime discourir qu’il a « brisé un tabou en se présentant aux présidentielles de 1994 en Tunisie, une candidature qui lui a valu –selon lui- 3 mois de prison ».Se présenter contre Ben Ali était-il un tabou? Réponse: NON. Déjà en 1974 quand Bourguiba voulut se faire désigner un président à vie, M.Chedli Zouiten (Cousin de Bourguiba) et M. Ibrahim Toubal* (bras droit de Salah Ben Youssef) ont annoncé leurs candidatures. Les 2 candidatures ont été refusées. Chedly zouiten s’est fait traiter de « fou » et Ibrahim Toubal vivait en exil. Il est décédé le 12 septembre 1990 à Genève comme le précise le journal le Monde. En 1989, M. Abderrahmane Hani (le père du journaliste Zied El Hani) a annoncé sa candidature tout comme Ezzedine El Hazgui (Le père de Jawhar Mbarek,Doustourna). En 1994, M.Hani représentera sa candidature aux présidentielles. A l’étranger, Ahmed Manai a annoncé sa candidature aussi aux présidentielles de 1994. Tous ces candidats que Moncef Marzouki n’a pas vus ! (Pour feu Ibrahim Toubal,il est décédé en 1990.Lire Le monde: http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-500946,0.html)

Et il réécrit l’Histoire de la Tunisie en la confondant avec son histoire personnelle quitte à inventer des mensonges politiques (Seul lui est le vrai patriote, le vrai résistant, l’unique opposant à Ben Ali .Par exemple dans une interview en 2007,il a déclaré que le FDLT de Ben Jâafar a accepté les règles truqués de Ben Ali, idem pour le PDP de Chebbi. Quant aux islamistes,ils cherchaient à négocier avec Ben Ali  et ne parlons pas d’Ettajdid que Marzouki considère comme un parti de l’opposition décor…enfin, pour résumer : tous sont des traitres, y a que lui qui s’est opposé à Ben Ali)

L’Histoire du Congrès pour la République qu’il préside depuis 10 ans n’a pas échappé à ce constat. Moncef Marzouki a rayé par exemple la majorité des vrais fondateurs du CPR sans lesquels, ce parti n’aurait pas vu le jour en 2011.

Il suffit de consulter la Rubrique « Qui sommes Nous » du Site officiel du CPR. On retrouve un texte fondateur du CPR signé par …le seul Moncef Marzouki. La sous Rubrique « Histoire du CPR » ne contient pas non plus la liste des vrais fondateurs du parti en 2001.

Pourtant l’ancien site officiel du CPR  donne la liste complète des membres fondateurs qu’on ne retrouve plus dans le nouveau site officiel ni dans les membres du Bureau politique du CPR.

الاربعاء 25 تموز (يوليو) 2001.

Liste des premiers signataires de la déclaration

constitutive du Congrès Pour la République

1-ABBOU Mohamed

2-AYADI Abderraouf Vice -président *

3-AYARI Mounir

4-BELHAJ FREJ Abdelkrim

5-BEN ABDELMLEK Tarek

6-BEN AMOR Mohamed

7-BEN AMOR Samir Trésorier

8-BEN FRAJ Abdessatar

9-BEN HMIDA Ibrahim

10-BEN HAMIDANE Slim

11-BEN MEDDEB Habib

12-BEN MOHAMED Imed

13-BEN SALAH Fethi

14-BEDOUI Mohamed Ali

15-BRIKI Amor

16—CHAKROUN Mohamed Président d’honneur

17-DAHDOUH Habib

18—DAIMI Imed

19-EL GOUDDI SAMI

20-EL HENI Abdelouaheb

21-FARHAT Mohamed

22-HAMROUNI Chokri

23-HAMZAOUI Moncef

24-ERBI Fathi

25-KLAI Foued

26-MARZOUKI Moncef Président

27- Mme RJIBA Neziha (OUM ZIAD) Secrétaire général

28-SALEM Ali essghair

29-SFAR Mondher

30-TENJEL Ali

31-TLILI Rafik

BDTECHIE