Le livre blanc sur les massacres du Cap-Bon en 1952

Des crimes coloniaux ont eu lieu en Tunisie tels ceux commis durant la bataille de Bizerte en 1961 (bilan officiel : 600 morts, bilan réel : environ 5000 morts tunisiens) et ceux commis au cap bon lors de son ratissage par les troupes du général Jean Garbay en 1952. Il s’agit principalement des villes de Tazerka, El Maâmoura et Kélibia) qui ont connu des viols, des exécutions sommaires et où le bilan serait de 200 morts.

Le livre blanc sur la détention politique en Tunisie est le résultat d’une enquête sur ces crimes. Ci-dessous quelques chapitres à lire.

BDTECHIE