Tunisie:Les attentats de Monastir en Août 1987

Dans la nuit du 2 au 3 août, quatre explosions ont lieu, simultanément, dans quatre hôtels de Sousse et de Monastir. Bilan : 13 personnes blessées, dont plusieurs touristes étrangers, et des dégâts matériels.

L’attentat a été commis par des sympathisants du Mouvement Islamiste le MTI (Le Mouvement de la Tendance Islamique qui a donné naissance à Ennahdha et à d’autres groupes).

Si la thèse officielle fait état de 4 participants à cet attentat et Mehrez Boudaga et Boulbeba dkhil ont été exécuté, dans les faits, et il s’agit d’un secret d’Etat en Tunisie, une cinquième personne a participé à cet attentat.

Il s’agit du fils d’un très haut responsable du parti au pouvoir sous Bourguiba et Ben Ali (qui a occupé le rang de ministre). Grace à l’intervention de Ben Ali (qui était premier Ministre et Ministre de l’intérieur) le nom de ce cinquième intervenant a été effacé des procès verbaux. Sa famille s’est chargée de le faire quitter la Tunisie où il a vécu dans un pays « frère ».

Aux lendemains du changement du 7 novembre 1987, ce personnage a pu rentrer en Tunisie grâce à l’intervention d’un puissant conseiller de Ben Ali.

BDTECHIE