Livre l’assassinat de Salah Ben Youssef

Présentation du livre l’assassinat de Salah Ben Youssef de Omar Khlifi (MC Editions 2005):

 Le 12 Août 1961, trois hommes de main, dirigés par le sinistre chef de la milice bourguibienne, Bechir Zarghlayoun, attiraient Salah Ben Youssef dans un guet-apens, et l’assassinaient lâchement dans une chambre d’hôtel en plein centre de Francfort en République Fédérale Allemande.Des bribes de l’enquête révélées par la presse allemande de l’époque, il ressort que les autorités allemandes ont pu reconstituer les péripéties du crime, et  » suivre  » la piste d’entrée et de repli des tueurs. Mais l’enquête officielle s’arrêta là sans aucune suite. Aucun mandat international ne fut lancé, aucune poursuite judiciaire ne fut prise. Au niveau officiel allemand, comme au niveau suisse, (d’où les tueurs seraient venus, puis vers où ils seraient repartis) l’enquête fut froidement et méthodiquement étouffée.Au niveau officiel tunisien, il est de notoriété publique, que c’est sur l’ordre personnel de Bourguiba, que cet acte lâche et infâme, fut exécuté. Rentrés  » tranquillement  » au pays, les tueurs de Salah Ben Youssef, furent même décorés pour leur  » bravoure  » et leur  » patriotisme  » par  » le combattant suprême « .Il est enterré au Caire. Sa veuve, Soufia, rentre le 22 décembre 1987 à Tunis après plus de 30 ans d’exil au Caire. Elle est reçue le 2 janvier 1988 par le président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali.

Après 50 ans d’indépendance, le souvenir de la fronde Youssefiste s’est peu à peu estampé. Cependant, cet épisode de l’histoire de la Tunisie moderne est resté, durant plus de trente ans, opaque ou mal connu, souvent occulté parce que tabou. Personne n’osait en parler de crainte d’essuyer les foudres du Combattant suprême, alias Habib Bourguiba. Ceux qui étaient impliqués directement, les protagonistes, décédés ou encore en vie, ont toujours refusé de témoigner, pour ne pas, disaient-ils, remuer le couteau dans la plaie.

 Après un demi siècle de silence, il était temps de jeter un éclairage nouveau sur ce drame resté vivace dans la mémoire populaire.

 « Je n’ai pas – nous dit l’auteur – la prétention d’avoir cerné tous les aspects de cette discorde, survenue essentiellement à la suite d’une lutte pour le pouvoir entre deux leaders mégalomanes ; j’ai tout juste essayé de reconstituer le puzzle de cet affrontement entre Bourguiba et Ben Youssef, d’ouvrir un débat qui n’a jamais vraiment eu lieu en Tunisie, tout en levant un coin de voile sur l’un des épisodes les plus sombre de notre histoire récente. »

 

D’autres livres sur Salah Ben Youssef. Cliquez ICI

 

BDTECHIE