Moncef Marzouki: sa candidature aux présidentielles

Moncef Marzouki aime à discourir qu’il a « brisé un tabou en se présentant aux présidentielles de 1994 en Tunisie, une candidature qui lui a valu –selon lui- 3 mois de prison ». Or, la vérité est toute autre.

Déjà en 1974 quand Bourguiba voulut se faire désigner un président à vie, M.Chedli Zouiten (Cousin de Bourguiba) et M. Ibrahim Toubal (bras droit de Salah ben Youssef) ont annoncé leurs candidatures. Les 2 candidatures ont été refusées. Chedly zouiten s’est fait traiter de « fou » et Ibrahim Toubal vivait en exil. Il est décédé le 12 septembre 1990 à Genève comme le précise le journal le Monde.

 En 1989, M. Abderrahmane Hani (père du journaliste Zied El Hani) a annoncé sa candidature tout comme Ezzedine El Hazgui (père de Jawhar Mbarek de Doustourna). En 1994, M.Hani représentera sa candidature aux présidentielles.

A l’étranger, Ahmed Manai a annoncé sa candidature aussi aux présidentielles de 1994.

Tous ces candidats que Moncef Marzouki n’a pas vus !

En 2009, à MADIAPART, Moncef Marzouki commet

un MENSONGE politique en évitant de dire les vérités ci-dessus

BDTECHIE