La torture en Tunisie sous Bourguiba,Ben Ali n’a rien inventé

La torture en Tunisie n’a pas commencé sous Ben Ali mais depuis l’indépendance de la Tunisie. Contrairement à tout ce qu’on dit (par ignorance ou par naïveté) Ben Ali n’a fondé aucun Etat policier en Tunisie pour la simple raison que cet Etat policier a été fondé depuis l’indépendance de la Tunisie. Tous les ministres de l’intérieur (sans exception) sous Bourguiba ou Ben Ali ont cautionné politiquement la pratique de la torture en Tunisie.

Sous Ben Ali, la répression subie par les islamistes a été dure. Cependant, Ben Ali n’a rien inventé en matière de répression. Il a trouvé des traditions politiques fondées par Bourguiba. Il les a suivies, encore pourries mais il n’a rien inventé. Même sous Bourguiba,il y a eu des « morts sous la torture en Tunisie » comme le rappelle l’historien tunisien Amira Aleya Sghaier.

La brochure ci-dessous éditée par l’opposition de gauche sous Bourguiba recense les méthodes de torture pratiquée en Tunisie jusqu’à 1979. Avant de les appliquer à la gauche (à partir de 1966 avec la répression du mouvement PERSPECTIVES GEAST) le régime de Bourguiba a appliqué ces méthodes aux youssefistes (de 1956 à 1963) surtout à Sabbat Edhlem, triste lieu de torture sous Bourguiba.

 


BDTECHIE