AHMED BENNOUR ETAIT UN HONORABLE CORRESPONDANT DE LA DST FRANÇAISE

Dans le jargon du renseignement politique, « honorable correspondant » veut dire : un indicateur.

Dans le cas de M. Ahmed Bennour,voir les sources ci-dessous qui attestent qu’il est un « honorable correspondant » de la DST en France, (DST : Direction de surveillance du territoire). Il s’agit du service de renseignements du Ministère de l’intérieur en FRANCE

Quand j’ai commencé à me documenter sur ce personnage qu’est Ahmed Bennour,plusieurs personnes m’en ont découragé et j’ai vécu des pressions. C’est que tout comme Ahmed Bennour,je vis aussi en France…

Sous Ben Ali, Bennour soutenait que Ben Ali lui en voulait pour des raisons politiques et se présentait comme un opposant et un démocrate progressiste…

Pour avoir publié cette enquête,j’ai eu droit à une vraie campagne de ragots. Une personne qui se reconnaîtra qui roulait pour la police politique tunisienne et les services de sécurité d’une grande capitale européenne (tout en se la jouant plus opposant radical tu meurs) m’a poursuivi de a vindicte. Pourtant, dans mon Enquête,je me suis limité à des  ouvrages et je n’a rien inventé. Prochainement, il y aura même une seconde partie de l’enquête…

Sami Ben Abdallah tient à préciser qu’il n’y a aucune animosité personnelle qui l’anime envers Ahmed Bennour.Et que cet article repose sur les sources indiquées ci-dessous.  Ahmed Bennour peut user de son DROIT DE REPONSE selon les modalités des lois en vigueur en France. 

Ahmed Bennour est rentré en Tunisie après la chute de Ben Ali. Son exil en France a commencé en 1986. Cet homme qui se présente comme étant « l’ennemi juré de Ben Ali » (tout en se gardant d’expliquer les origines de cette haine que lui voue Ben Ali car Ahmed Bennour ne dit pas toute la vérité sur les raisons de cette haine) a été pressenti avant le limogeage de Farhat Rajhi du ministère de l’intérieur pour le remplacer avant que le poste n’échoit à Habib Essid.

Sur MosaïqueFM ou Express FM, Ahmed Bennour, ancien secrétaire d’Etat de l’Intérieur (Ex Homme fort de la police politique en Tunisie) et de la défense en Tunisie s’est présenté comme étant un Homme politique et un ennemi juré de Ben Ali (sans expliquer pourquoi Ben Ali lui vouait cette haine…). Mais il n’a rien dit sur ses relations avec la DST française, lui qui est un « honorable correspondant » selon l’ouvrage : « DST : police secrète ». Quant à mosaiqueFM ou Express FM, ses animateurs étaient si contents de l’acceuillir dans ses studios….

Beji Caid Essebsi a-t-il proposé le ministère de l’intérieur à Ahmed Bennour ? Les sources se font rares, très rares même. Beji Caid Essebsi serait lié d’amitié avec Ahmed Bennour car dans leur passé avant 1987, ils faisaient partie du clan de Wassila Ben Ammar épouse Bourguiba, à laquelle ils doivent une grande partie de leurs parcours politiques.

Les deux hommes ont d’autres points communs : les Deux ont été au Ministère de l’Intérieur. Les deux étaient des hommes de répression.Quand Beji Caid Essebsi était le ministre de l’Intérieur en 1967, Ahmed Bennour était son directeur des services spéciaux…

Ahmed Bennour : ancien secrétaire d’Etat de l’intérieur (Et ex homme fort de la police politique ) et de la défense en Tunisie est un « honorable correspondant » de la DST française, le service de renseignements du ministère de l’intérieur en FRANCE

 Ce n’est pas uniquement la répression qu’il a cautionnée quand il était au Ministère de l’intérieur (car personne ne reconnait à Ahmed Bennour, Ex homme fort de la police politique en Tunisie, un quelconque passé de militant pour les libertés et la démocratie ni avant 1987 ni après 1987) qui suscite des questions légitimes sur le parcours de M. Ahmed Bennour,mais les liaisons dangereuses de ce dernier avec des services de sécurité étrangers selon 2 ouvrages parus en France et en Tunisie.

En effet, « Ahmed Bennour est un honorable correspondant de la DST française (en 1999, il l’était toujours)« . (La DST est la Direction de la surveillance du territoire (DST) qui était un service de renseignements du ministère de l’Intérieur en France, au sein de la direction générale de la police française, chargé historiquement du contre-espionnage en France).

Ce sont Roger Faligot et Pascal Krop qui font partie des meilleurs spécialistes du renseignement français et des services de sécurité qui l’écrivent noir sur blanc en 1999 dans leur ouvrage « DST : Police secrète » (Editeur : Flammarion (7 mai 1999).

L’ex colonel tunisien Bechir Turki, a fait des révélations au sujet de M. Ahmed Bennour

Le Colonel Béchir TURKI est militaire de carrière. Natif de Mahdia et ancien Sadikien, il poursuit ses études dans les meilleures conditions en France : Il occupa les plus hautes fonctions jusqu'à son exil volontaire en 1978. Diplômé de St Cyr, de l'Ecole d'application des transmissions de Montargis, de l'Ecole supérieure technique de transmissions de Pontoise et de l'Ecole d'état-major de Paris, Bechir Turki, colonel-ingénieur en détection électromagnétique (radar) a été de longues années chargé de la direction des transmissions au ministère de la Défense, puis à celui de l'Intérieur.

Le Colonel Béchir TURKI est militaire de carrière. Natif de Mahdia et ancien Sadikien, il poursuit ses études dans les meilleures conditions en France : Il occupa les plus hautes fonctions jusqu’à son exil volontaire en 1978. Diplômé de St Cyr, de l’Ecole d’application des transmissions de Montargis, de l’Ecole supérieure technique de transmissions de Pontoise et de l’Ecole d’état-major de Paris, Bechir Turki, colonel-ingénieur en détection électromagnétique (radar) a été de longues années chargé de la direction des transmissions au ministère de la Défense, puis à celui de l’Intérieur.

Récemment, l’ex colonel tunisien Bechir Turki, a fait des révélations au sujet de cet ancien secrétaire d’Etat de l’intérieur (et ex homme fort de la police politique) et de la défense en Tunisie. A la page 24 de son ouvrage « Ben Ali le ripou » (vendu en Tunisie) le Colonel Bechir Turki écrit à propos d’Ahmed Bennour :

« pourquoi, M. Bennour, après avoir terminé sa mission en tant qu’ambassadeur à Rome, ne rentre pas à Tunis mais se rend directement à Paris où il est accueilli à bras ouverts par la DST française, qui le fait installer dans un bel appartement tout près des Champs-Elysées et se voit doter à vie par l’Etat français d’émoluments mensuels équivalents à ceux d’un ministre français, soit cinquante mille francs à l’époque ( 8.000€ en 1986)» (fin de l’extrait page 24) (Editions art Libris 2010)

Il est à rappeler que M. Ahmed Bennour est très proche de nombre d’hommes au pouvoir actuellement et d’anciens opposants de Ben Ali tels que Khemais Chemmari,Rached Ghannouchi,Moncef Marzouki…etc

Au vu de ces révélations, des questions dangereuses s’imposent :

A partir de quelle année, Ahmed Bennour, l’ancien Secrétaire d’Etat de l’intérieur et de la défense serait  devenu un « honorable correspondant de la DST française ? » si on croit les sources exposées dans cet article?.

Quels sont les services qu’Ahmed Bennour a rendus à la DST française au point que cette dernière le gratifie d’un traitement de ministre à vie et une résidence personnelle dans l’un des plus luxueux et plus chers quartiers parisiens (à 200 mètres environ des Champs Elysées) ? Si on croit les déclarations du Colonel Turki?

Source 1: la page 24 de l’ouvrage « Ben Ali le ripou », Auteur: Bechir Turki. L’ouvrage est consultable en version PDF sur ce lien: http://www.webvirage.com/webvirage/docs/2011/ben-ali-le-ripou.pdf

page 24 de l'ouvrage Ben Ali le ripou. Auteur: Bechir Turki. livre disponible sous format PDF sur ce lien: http://www.webvirage.com/webvirage/docs/2011/ben-ali-le-ripou.pdf

Source 2: La page 441 de l’ouvrage « DST: Police secrète ». Auteurs: Roger Faligot et Pascal Krop.Editeur : Flammarion ( 1999)

Ahmed Bennour Ancien secrétaire d'Etat en Tunisie était un honorable correspondant de la DST en France. Source 2: La page 441 de l'ouvrage "DST: Police secrète". Auteurs: Roger Faligot et Pascal Krop.Editeur : Flammarion ( 1999)

"DST: Police secrète". Auteurs: Roger Faligot et Pascal Krop.Editeur : Flammarion ( 1999)

 

 

 

BDTECHIE